Envoyer [A A]

凯发开户现金网:La Chine contribuera à stabiliser la cha?ne d'approvisionnement mondiale au second semestre (experts)

French.691.5443355.com | Mis à jour le 05. 08. 2022 | Mots clés : cha?ne d'approvisionnement

La Chine jouera un r?le clé dans le soutien de la cha?ne d'approvisionnement mondiale au second semestre de l'année, sur fond de mesures politiques gouvernementales visant à stabiliser l'économie tout en s'attaquant à l'impact du COVID-19 par des moyens ciblés, ont affirmé des experts.

Bien que de grandes économies telles que l'Allemagne, la France, la Corée du Sud et les états-Unis aient enregistré des déficits commerciaux ces derniers mois, l'excédent du commerce extérieur de la Chine a dépassé 2480 milliards de yuans (367 milliards de dollars) au premier semestre, les exportations ayant grimpé en flèche après que les résurgences du COVID-19 ont été ma?trisés dans la région du delta du Yangtsé en mai et juin, selon les données de l'Administration générale des douanes.

Alors que l'excédent commercial de la Chine a considérablement augmenté pour atteindre 97,94 milliards de dollars en juin, contre 78,76 milliards de dollars en mai, des experts ont déclaré que la croissance avait contribué à amortir le taux de change du yuan avec les autres principales devises et à stabiliser davantage le taux d'inflation domestique, réduisant ainsi la nécessité d'augmenter les taux d'intérêt ou d'intervenir sur le taux de change.

Tandis que la Réserve fédérale américaine a fortement augmenté ses taux d'intérêt directeurs pour freiner l'inflation galopante au deuxième trimestre, l'euro, la livre et le yen japonais ont plongé face au dollar américain. La dépréciation de la monnaie dans ces grandes économies a entra?né une stagflation et des risques à la baisse, a affirmé Xu Hongcai, directeur adjoint du comité de politique économique de l'Association chinoise des sciences politiques.

Comme de nombreuses puissances manufacturières traditionnelles telles que l'Allemagne et la Corée du Sud doivent importer de grandes quantités de matières premières pour répondre à la demande du secteur manufacturier local, ? les impacts du conflit russo-ukrainien, le taux d'inflation élevé aux états-Unis et la flambée mondiale des prix de l'énergie et des matières premières ont tous poussé ces pays à dépenser davantage pour l'importation d'énergie et de matériaux de production depuis le deuxième trimestre ?, a noté M. Xu.

? Même si elle est confrontée à une pression inflationniste importée, la Chine, soutenue par sa transformation et sa modernisation industrielles en cours, continuera de travailler à la stabilisation de la cha?ne d'approvisionnement mondiale ?, a déclaré Wei Qijia, chercheur au Département des prévisions économiques du Centre d'information d'état.

Il a affirmé que les cha?nes d'approvisionnement hautement concentrées de la Chine, sa productivité efficace, les co?ts intérieurs relativement bas de l'énergie industrielle et des matériaux de production, ainsi que la forte dépendance de nombreux partenaires commerciaux à l'égard de ses biens industriels et produits semi-finis maintiendront le taux de croissance de l'excédent commercial du pays dans une fourchette raisonnable durant les prochains mois.

? La Chine ne cherche pas à atteindre un excédent commercial. La croissance accélérée de l'excédent commercial au premier semestre est principalement attribuable à la contraction du volume des importations induite par l'épidémie ?, selon Wei Jianguo, vice-président du Centre chinois pour les échanges économiques internationaux à Beijing.

Il a prédit que la croissance de l'excédent commercial de la Chine pourrait ralentir au cours du second semestre de l'année, car le pays devra importer de grandes quantités d'énergie, de minéraux et de machines pour accélérer les investissements efficaces dans les infrastructures afin de poursuivre une reprise économique plus vigoureuse.

Zhang Jianping, directeur du Centre de coopération économique régionale de l'Académie chinoise du commerce international et de la coopération économique, a déclaré qu'une certaine incertitude planait sur les exportations chinoises du second semestre en raison des fluctuations de la demande sur le marché mondial. Mais compte tenu de la performance des exportations meilleure que prévu au premier semestre, la Chine devrait accélérer la mise en ?uvre efficace de sa politique pour promouvoir une croissance robuste du commerce extérieur.

Ce n'est qu'en encourageant et en facilitant les entreprises à recevoir de nouvelles commandes commerciales que le pays pourra élargir l'espace du marché d'exportation malgré les incertitudes, a-t-il déclaré.

Nio, le fabricant chinois de véhicules à énergies nouvelles, est l'une de ces entreprises cherchant à élargir ses affaires, a indiqué Zhang Hui, vice-président de Nio Europe. En plus d'exporter des véhicules électriques en Norvège, elle est en train de construire sa première usine à l'étranger en Hongrie afin de soutenir son expansion en Allemagne, aux Pays-Bas, en Suède et au Danemark plus tard cette année.

L'usine hongroise de Nio devrait être opérationnelle en septembre et servir de centre de production, de services et de recherche et développement (R&D) pour les produits électriques de la société, dont les stations d'échange de batteries en Europe, a fait savoir M. Zhang.

Suivez 691.5443355.com sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:691.5443355.com

澳门新永盛官网

ag捕鱼下载客户端 线上赌牌平台 新宝赌场最代理 加博国际城 何氏贵宾会游戏线路测试
彩霸王ag官方网站 顶级娱乐城下载 大唐彩票竟咪百家乐 钻石代理最高代理 环亚娱乐网赌
官方可提现的棋牌游戏 纽约国际官方网 67彩票上海快三 太阳城现金公司 盛天棋牌备用网址
永乐游戏场直营网 通博导航 申博现金网网址 金沙现金网 申博娱乐开户登入